Mais où est chemineur ?

Dominique
Administrateur du site
Messages : 7017
Enregistré le : 29 juin 2016 18:15

Mais où est chemineur ?

Messagepar Dominique » 03 janv. 2017 21:51

A force de localiser des cabanes, édifices religieux et autres improbables bistros/librairies, certains pourraient se demander où se trouve chemineur.
Et bien, chemineur est hébergé à Karlsruhe en Allemagne, dans l'un des plus grands data-center européens :
Le journal du net nous a concocté une petite visite : http://www.journaldunet.com/solutions/c ... rise.shtml
Dominique

mauguier
Messages : 19454
Enregistré le : 27 oct. 2008 08:35

Re: Mais où est chemineur ?

Messagepar mauguier » 04 janv. 2017 11:13

Ach so ! C'est impressionnant... Et ça m'inspire quelques réflexions :

1 - D'un certain côté, ceci illustre la très grande vulnérabilité de nos sociétés, où tout repose de plus en plus sur une chaîne d'éléments très sophistiqués mais exposés à des risques "basiques" (température, chocs, inondations, etc.) ; si un seul de ces éléments est mis H.S., toute la chaîne s'écroule. Exactement comme dans un cerveau. On peut bien sûr diluer le risque en démultipliant les cerveaux, soit en spécialisant les tâches de chacun, soit en les dupliquant in extenso. Mais comme il faut bien à un moment donné regrouper les résultats, le risque demeure.
La tablette enduite de cire ou le papyrus, toujours là après 5000 ans, montrent par contraste l'atout des livres...

2 - Combien "pèse" chemineur, en kb ou je ne sais quelle unité... ??

3 - Supposons une cata totale : invasion de souris rongeant tous les câbles 1&1, bactérie inconnue se développant sur les mémoires, action terroriste par explosif, ou substances chimiques, météorite sur Karlsruhe, etc. etc. Que devient chemineur ? As-tu une "photo" de l'ensemble du site à un instant "t" ailleurs (dans ton ordi par ex.) ??
Claude Mauguier

Dominique
Administrateur du site
Messages : 7017
Enregistré le : 29 juin 2016 18:15

Re: Mais où est chemineur ?

Messagepar Dominique » 04 janv. 2017 16:58

1/ Certainement la plus intéressante question, qui sous-tend carrément la question de la pérennité de notre civilisation.
Nos technologies sont très volatiles :
- Quel est l'intérêt de sauvegarder les données de chemineur s'il n'y a plus d'écran pour afficher les photos ni personne parlant Français pour lire le texte ni GPS pour utiliser les données GPS pour retrouver la cabane ?
- Très difficile de lire un support informatique d'il y a 10 ans. S'il ne s'est pas effacé (disques durs et CD gravables sont donnés pour quelques années), leur format mécanique nécessite de garder une version de matériel ancienne et non réparable, enfin leur format numérique risque d'être illisible par nos programmes actuels.
- On est loin des papyrus ! Google avait, il y a quelques années tenté de définir un format de stockage de données pérenne mais je ne pense pas que ce projet ait abouti. Quel support / quel format / quels moyens futurs pour le lire ?
- En fait, les puissances actuelles (les grandes compagnies) ont un objectif de rentabilité immédiat (le temps bancaire est la milliseconde) très peu à moyen terme (3 mois : aucun investisseur ne regarde si loin) et certainement pas de laisser un message aux futurs archéologues.
- On s'est aussi posé la question de savoir sous quelle forme envoyer des données à une autre civilisation. La sonde New Horizons emporte 2 CD-ROMs mais je me demande comment une autre civilisation serait capable de le décoder et d'en tirer quoi que ce soit.
- Le contenu même de nos bases laisse rêveur. On a demandé à une intelligence artificielle ce qu'une civilisation extra-terrestre pourrait déduire des images les plus présentes sur internet et la réponse à été une image de chat : c'est en effet, et de loin, l'image qui est a plus partagée sur internet.
- Je vais plus loin: l'homme a commencé par fabriquer des machines d'une précision de l'ordre du centimètre qui ont permis d'usiner des machines d'une précision du millimètre... puis du micron... nous en sommes à des machines de l'ordre de quelques nanomètres. Mais les technologies intermédiaires ont disparu avec les hommes qui les ont maitrisées.
Aujourd'hui, on sait usiner un composant de quelques nanomètres au moyen d'ordinateurs puissants dont les composants font quelques nanomètres. Que se passerait-il si nous perdions l'oeuf ET la poule ?
Hors la mondialisation, concentration, optimisation, ... et le coût exorbitant de ces technologies font que de moins en moins de compagnies de plus en plus grosses et dans de moins en moins de pays ont aujourd'hui la capacité de produire ces machines... Jusqu'à de qu'il n'y en ait plus qu'une et qu'elle disparaisse...
Nous nous retrouverions devant deux silex et nous aurions à tout reprendre depuis le début.

2/ Il y a 3 volumes espaces :
- Le programme : 64 Mo
- Les données (positions, textes, ...) : 50 Mo
- Les images : 12 Go

3/ Craignant plus les hommes que la nature, j'ajouterais à la liste des catastrophes les financiers (la boite qui fait faillite) et les politiciens paranos (qui pensent qu'on peut pirater leur réélection).
Pour répondre à tes craintes, je stocke chez moi une copie des fichiers de chemineur
Si mon serveur n'est plus utilisable, je sais en remonter un autre ailleurs rapidement.

Autre risque : que je ne puisse plus m'en occuper (bien que ce ne soit pas un objectif immédiat).
Raison pour laquelle j'ai rebâti chemineur3 sur des logiciels connus (Leaflet / Phpbb3) et archivé les sources de façon documentée : https://github.com/Dominique92
Il ne resterait plus à trouver un volontaire formé à ces techniques (d'ailleurs identiques à celles de WRI).
Dominique

mauguier
Messages : 19454
Enregistré le : 27 oct. 2008 08:35

Re: Mais où est chemineur ?

Messagepar mauguier » 04 janv. 2017 17:50

Dominique a écrit :On a demandé à une intelligence artificielle ce qu'une civilisation extra-terrestre pourrait déduire des images les plus présentes sur internet et la réponse à été une image de chat : c'est en effet, et de loin, l'image qui est a plus partagée sur internet.

Ha ! J'en ai un exemplaire à la maison : il pourra servir d'interprète avec les E.T. qui auront appris à miauler avant d'arriver...
Dominique a écrit :Nous nous retrouverions devant deux silex et nous aurions à tout reprendre depuis le début.

Pas grave : nous pourrons couper du bois avec les silex, faire la cabane et une cheminée avec des cailloux plus gros. Restera à piéger un lapin pour le dîner, accompagné de framboises écrasées.
Dominique a écrit :2/ Il y a 3 volumes espaces :
- Le programme : 64 Mo
- Les données (positions, textes, ...) : 50 Mo
- Les images : 12 Go

3/ Craignant plus les hommes que la nature, j'ajouterais à la liste des catastrophes les financiers (la boite qui fait faillite) et les politiciens paranos (qui pensent qu'on peut pirater leur réélection).
Pour répondre à tes craintes, je stocke chez moi une copie des fichiers de chemineur
Si mon serveur n'est plus utilisable, je sais en remonter un autre ailleurs rapidement.

Autre risque : que je ne puisse plus m'en occuper (bien que ce ne soit pas un objectif immédiat).
Raison pour laquelle j'ai rebâti chemineur3 sur des logiciels connus (Leaflet / Phpbb3) et archivé les sources de façon documentée : https://github.com/Dominique92
Il ne resterait plus à trouver un volontaire formé à ces techniques (d'ailleurs identiques à celles de WRI).

Bon, je suis en grande partie rassuré...merci ! ;)
Claude Mauguier


Retourner vers « Divers »